Tout savoir sur la Bajada au padel

À ne pas confondre avec la Bandeja, la Bajada est un coup offensif utilisé très régulièrement au padel. Celui-ci est spécifique à cette discipline car il se joue avec la vitre de fond de court. Pour que vous puissiez la maîtriser parfaitement, voici quelques conseils clés.

Qu’est-ce que la sortie de vitre offensive ?

Cette pratique est une contre-attaque utilisée par de nombreux joueurs de padel depuis la zone défensive. La Bajada s’effectue généralement après un lob raté. C’est une frappe puissante, qui se fait à hauteur de l’épaule, allant du haut vers le bas. La Bajada permettra, si elle est réussie, de déstabiliser et de mettre en difficulté vos adversaires. Cependant, celui-ci est risqué et demande donc de l’entraînement ainsi qu’une technique bien maitrisée. Il arrive très souvent que la Bajada soit réussie lorsque vous vous entraînez, mais avec le stress du match, cette frappe paraît beaucoup plus complexe. Vous pouvez le faire pendant la période d’échauffement avec votre partenaire afin de voir si vous êtes réceptif ou encore si le terrain vous paraît adapté pour cela. La Bajada est une contre-attaque mais a pour but de déstabiliser vos adversaires. En effet, s’ils voient que vous maîtrisez cette frappe à la perfection, ils devront prendre plus de risques, ce qui risque de les conduire à l’erreur. Ensuite, ils feront face à une perte de confiance, contrairement à vous, qui allez mener le jeu. En revanche, si vous loupez vote frappe, cela pourrait avoir l’effet inverse, il faut donc faire attention. C’est pour cela que nous vous conseillons de ne pas forcer, si vous n’êtes pas sûr ou que votre premier essai a échoué, renvoyer la balle simplement sans prendre trop de risques. De plus, si vous frappez la balle trop basse, trop derrière vous ou en parallèle, vous ferez face à un échec à coup sûr. Vous aurez du mal à contrôler et vous faciliterez le renvoi à vos adversaires.

Comment faire la Bajada à la perfection ?

Adopter la bonne technique est primordial pour réussir à effectuer la Bajada. Si vos adversaires ont tenté de faire un lob et qu’ils ont échoué, alors vous avez une ouverture pour faire votre frappe. Il y a de fortes chances que vous vous trouviez au filet à ce moment-là. C’est pour cela que vous allez devoir courir aussi rapidement que possible en direction du fond de terrain pour être prêt lorsque la balle touchera la vitre. Essayez d’arriver en position latérale. Si vous êtes directement dans la bonne position, cela vous permettra d’anticiper la trajectoire et la puissance de la balle. De plus, vos appuis doivent être stables, bien ancrés dans le sol avec les jambes fléchies et écartées. Ensuite, pour la position du bras, il faut que vous placiez votre raquette en hauteur puis derrière et haut dessus de la balle. Il faut que la tête de la raquette soit pointée vers la vitre. Pour être sûr de bien maintenir votre raquette pour éviter les blessures, nous vous conseillons d’adopter la prise continentale. Si vous êtes un expert, vous pouvez maintenir votre raquette dans une position qui nécessitera plus de technique afin d’obtenir plus d’effet. Pour l’autre bras, levez-le en l’air comme si vous alliez effectuer un smash. Cela vous permettra d’avoir plus d’équilibre et de précision. Concernant maintenant le coup en lui-même, celui-ci doit s’effectuer de l’arrière vers l’avant, ainsi que du haut vers le bas. Vous devez garder un certain contrôle en prenant un point d’impact légèrement en avance, par rapport à l’axe de votre corps. La frappe doit être réalisée d’un coup sec, avec un mouvement d’épaule et un bon maintien du manche de la raquette. Le corps doit suivre cette frappe en l’accompagnant et en changeant le point d’appui au fur et à mesure. Si tout se passe bien, vous devriez récupérer le filet après avoir mis vos adversaires en position délicate suite à ce coup.

Quelle est la trajectoire à adopter ?

Contrairement aux idées reçues, la Bajada ne doit pas forcément être une frappe très puissante. Tout se joue dans l’équilibre, le placement et le contrôle. L’objectif n’est pas de viser la vitre de vos adversaires qui se trouvent en face de vous. Pour envoyer la balle dans une bonne trajectoire, vous avez trois possibilités. Premièrement, vous pouvez essayer de viser le corps de l’adversaire en ajoutant de la puissance afin que celui-ci soit en difficulté pour la renvoyer. Sinon, vous pouvez opter pour les espaces vides, qui ne sont pas défendus pas les joueurs. Mais, vous devez consulter votre partenaire pour savoir à quel endroit faut-il viser. Enfin, vous pouvez tout simplement viser au centre. Si les deux autres options ne sont pas sûres, n’hésitez pas à opter pour la troisième qui est la plus simple à réaliser. Cette trajectoire permettra de créer une sorte de confusion entre les deux joueurs, car ils vont tous les deux vouloir rattraper la balle.

Rechercher