Padel, Paddle Tennis et Paddle : la confusion qui fait débat

Nombreux d’entre vous ont tendance à confondre le paddle et le padel. En effet, beaucoup utilisent l’orthographe paddle ou padel, en pensant que la signification est la même. C’est pour cela que nous avons décidé de faire un point ensemble au sein de cet article.

Quelle est la différence entre le padel, le paddle tennis et le paddle ?

Premièrement, il faut savoir que le padel et le paddle tennis sont deux sports très similaires. En effet, ceux-ci se pratiquent avec une raquette, avec pour seule différence une légère subtilité dans les règles du jeu, que nous allons vous détailler dans les paragraphes ci-dessous. En revanche, le paddle est un sport qui se pratique sur l’eau, à l’aide d’une planche. Nous allons maintenant vous détailler le principe de chacune des trois disciplines.

N°1 : Le padel

Le padel est un sport de raquette, né dans les années 70 en Espagne. C’est une association innovante entre le tennis et le squash. Petit à petit, après avoir eu un succès important dans les hôtels de luxe espagnols, ce sport s’est répandu en France, puis, dans le monde entier, notamment en Argentine. En effet, il y a plus de 5 millions de pratiquants en Argentine. Outre la petite histoire, revenons à l’orthographe. L’origine du mot vient du mot anglais « paddle » mais ce n’est pas la même signification. En effet, le padel, tient son nom du « pádel » en Espagnol. En effet, le padel se joue sur un demi-terrain de tennis, mais il n’y a pas les lignes doubles. Ce terrain est entouré de vitres, de murs, de grillage, qui sont des éléments pris en compte dans les règles du jeu du padel. De plus, concernant le fonctionnement des points, celui-ci est le même qu’au tennis. Ce sport peut être pratiqué pour le plaisir, mais sachez qu’il y a également de nombreuses compétitions. Vous n’avez pas besoin d’avoir une bonne technique, et vous pouvez également compter sur la solidarité de votre partenaire de jeu.

N°2 : Le paddle

Le stand-up paddle, plus souvent appelé « paddle », est un sport dérivé du surf. Celui-ci a vu le jour au dans les années 2000 en Californie, où le succès fut immédiatement au rendez-vous. C’est un sport qui se pratique désormais partout dans le monde, et qui attire de plus en plus de personnes. Le principe est simple, vous utilisez une planche de surf, vous vous mettez debout et vous avancez sur l’eau à l’aide d’une pagaie. L’objectif est auss bien d’être sur une surface calme, sans aucune vague, que sur un plan d’eau avec des vagues comme pour le surf. Le paddle demande une grande capacité d’équilibre et de concentration lorsque l’on commence à pratiquer. Cependant, le paddle est beaucoup moins physique et demande moins d’énergie que le surf. Enfin, cette discipline a un effet relaxant, c’est pour cela qu’elle est très souvent associée au yoga par exemple.

N°3 : Le paddle Tennis

Le paddle tennis s’est développé au cours du 19ème siècle, sur les croisières britanniques. Pour se divertir, on trouvait sur les bateaux des mini-terrains de tennis. Les passagers se prêtaient au jeu et utilisaient des pagaies, à la place des raquettes. Plusieurs années après, ce sport a vu le jour officiellement à New-York. Le premier tournoi a eu lieu en 1922. De plus, ce sport se pratique aussi bien seul qu’en duo. Concernant les règles du jeu, celles-ci sont quasiment identiques à celles du tennis. Bien entendu, le terrain est plus petit et il est entouré de murs et de grillages, comme au padel. En revanche, lorsque la balle rebondit sur le mur, le point en jeu est terminé. Les raquettes, quant à elles, n’ont pas de cordes car elles sont en bois. C’est pour cela que le paddle tennis est une discipline dynamique, rapide qui se joue près du filet. Elle demande des réflexes, mais moins de technique que le padel ou le tennis.

Rechercher